Vous cherchez une animation conviviale et dynamique aux personnes âgées de votre résidence senior ? Ces questions-réponses vous aiguilleront dans le choix de nos ateliers

Nous pouvons animer des groupes jusqu’à 15 personnes, s’il n’y a pas de personnes atteintes de pathologies trop lourdes.

Nous sommes habitués à des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de Parkinson, par exemple. Cependant, ce sont des ateliers de discussions, nous favorisons donc un public apte à une communication cohérente et capable d'interaction. Mais ce sont les seuls critères restrictifs.

Si vous avez choisi d'offrir à vos résidents des ateliers pour la création d'un livret ou d'une exposition, il serait souhaitable que ce soit toujours les mêmes participants.

Mais rien n'empêche de créer deux groupes de travail, chacun ne travaillant que sur une partie des sujets. Le livret pourrait alors regrouper les informations des deux groupes.

Il n'est pas nécessaire que ce soient pour autant un groupe strict, mais une liste de résidents régulièrement là et quelques personnes qui viennent de temps en temps.

Les ateliers de discussion peuvent se suffire à eux-mêmes. Mais avec plusieurs ateliers, nous pouvons choisir d'aborder différentes thématiques avec une ligne directrice.

Cela crée un rendez-vous récurrent où les résidents savent pouvoir se livrer. Il se crée une cohésion de groupe propice aux confidences.

De même, en fin de séquence, nous pouvons créer un livret ou une exposition pour ouvrir le sujet aux autres, voire aux écoles voisines.

Nous discutons avec les résidents de divers sujets, dont ils sélectionnent eux-mêmes les thématiques à développer, les sujets abordés, le texte et les images qui y seront présentés.

Dans la mesure où nous ouvrons l'exposition à une école voisine, nous pouvons demander l'aide de son équipe éducative, ainsi que des services techniques de la mairie. Cela permettra aussi de créer de la communication sur l'évènement au niveau local.

Les résidents qui ont créé le contenu sont les mieux à même de le présenter. Bien sûr notre intervenante les y préparera et sera présente tout le long du processus. Mais la parole des ainés n'en sera que plus forte.

Les résidents de séances en séances abordent des thématiques. Lors de la séance suivante notre intervenante commence par lire le résumé de la fois précédente ce qui permet de s'en souvenir. Chaque thématique fait ainsi l'objet d'un chapitre dans un livret final.

Le livret est en premier une production pour la résidence, comme un instant T de ce que certains résidents pensent sur ces thématiques. Il est ainsi accessible aux autres résidents ou au personnel ou peut servir pour la communication de la résidence sur ses actions.

Mais c'est aussi un souvenir remis à chacun des participants.