14 rue Charles V Paris — 06 65 32 42 24

Style en prose avec parataxe

Teinturier de grand et bon teint, teinturier de petit teint, teinturiers de soie, laine et fil. Métiers en conflit, métiers de confrères, métiers complémentaires.

Couleurs fastidieuses, cinq ans de formation, apprentis précieux.

Pourpre, garance, cochenille, ROUGE.

Pastel, indigo, BLEU.

Carthame, JAUNE.

Trois couleurs, cent couleurs, chimie du XIXe, couleurs synthétiques.

Teinturerie, tissage, une histoire commune, un parcours parallèle.

Teinturerie à façon, indépendant, teinturerie intégrée, dépendance au tissage. Lumière, lavage, chlore, nettoyage à sec, sueur, frottement, boulochage, ennemis.

Bleu royal, bleu échelle, noble couleur, toujours.

Encollage, désencollage, débouillissage, lavage, blanchiment, dégraissage, décreusage, désenzymage… Délicat travail qu’être teinturier.

Si vous souhaite me racontez l’histoire de votre vie, contactez-moi.


Pour plus d’informations :

https://www.histoires-de-paris.fr/teinturiers/

http://a.gharbage.free.fr/histoire/histoire_teinture.htm

https://fr.wikipedia.org/wiki/Teinture

Catégories : BlogChallenge AZ

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *