14 rue Charles V Paris — 06 65 32 42 24

L'histoire

Les épinards font partie de ces légumes qui ne sont pas toujours aimés, mais semblent un élément incontournable de notre alimentation depuis toujours.

La variété ancestrale, la tétragone cornue existe en effet depuis bien longtemps. Originaire de nouvelles Zélande, on la retrouve aussi en Chine au Chili ou sur certaines îles atlantiques.

Ça n’est donc pas surprenant qu’elle soit venue dans nos régions grâce à un navigateur qui n’est autre que le capitaine Cook.

Cette variété débarque donc dans les pays anglo-saxons depuis le XVIIIe siècle et reste par contre peu implanté en France où l’on lui préfère l’épinard que nous connaissons.

Les épinards se marient particulièrement bien avec les diverses variétés de pâtes dont elle rehausse le goût, comme dans les lasagnes.

Nous avons choisi une recette à base de macaronis, car sinon le légume se consomme simplement suite à une cuisson à l’eau.

La recette

Les ingrédients

Pour 6 personnes

  • 500 g de macaronis
  • 2 oignons
  • 400 g de jeunes épinards
  • 50 g de pignons
  • 50 g de raisins secs
  • 250 g de ricotta
  • 2 œufs
  • 200 g de gorgonzola
  • poivre du moulin
  • piment d’Espelette
  • huile d’olive
  • beurre

    La préparation

    Faites revenir les oignons avec les pignons et les épinards coupés en lanières dans du beurre et une goutte d’huile d’olive.

    Pendant ce temps-là, faites cuire les pâtes dans de l’eau bouillante salée en tenant compte du temps indiqué sur le paquet et préchauffer le four à 200 °C.

    Une fois égouttée, mélangez les pâtes avec la préparation d’épinard et les autres ingrédients en ayant au préalable battu les œufs, et réservez la moitié du gorgonzola. 

    Mettez le mélange ainsi obtenu dans un plat et recouvrez du reste de gorgonzola.

    La cuisson

    Il ne vous reste plus qu’à mettre au four pour 50 minutes.

    À table !

    Vous souvenez vous des épinards à la cantine ou de ceux de mamie ? Racontez-nous vos souvenirs 👉🏽👉🏽 contactez-nous

    Popeye et les épinards

    Les épinards ont rarement la côte sauf lors des grandes heures de Popeye (comprenez « pop eye » l’œil éclaté). 

    L’histoire commence par un homme Frank Fiegel, un combattant d’une petite ville du Midwest, USA. Sa physionomie est atypique, il a toujours la pipe au bec et sa force herculéenne impressionne tout le monde alentour, y compris les gamins.

    Parmi eux le petit Elzie Crisler Segar dont les talents de dessinateur feront bientôt merveille.

    Pour les épinards, ils n’étaient pas particulièrement la tasse de thé de notre protagoniste, mais plus une demande du gouverneur de l’époque pour promouvoir les bienfaits des légumes en général. 

    Mais ne vous y trompez pas, le dessin animé n’a jamais parlé de la teneur en fer de ce légume. Du reste, non seulement elle n’est pas si élevée, mais l’acide oxalique aussi contenu dans ledit légume en bloque l’absorption.

    Par contre, à quelques reprises, notre dessin animé parle de vitamine A. Mais ça n’est, là aussi, pas tout à fait juste, les épinards ne contiennent que son précurseur, le bêta-carotène, mais on ne va pas chipoter…

    Pour autant, combien d’enfants auront mangé des épinards pour devenir fort comme Popeye ?

    Je vous laisse apprécier cette compilation de la relation Popeye – épinards, et n’oubliez pas de nous laisser en commentaire une anecdote sur votre relation aux épinards !

    Catégories : BlogChallenge AZ

    0 commentaire

    Laisser un commentaire

    Avatar placeholder

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *