14 rue Charles V Paris — 06 65 32 42 24

L'histoire

Le lard comme le cochon prend son origine dans la nuit des temps.

Le cochon, loin d’être un animal noble, n’en est pas moins l’animal incontournable de la culture française.

Que l’on parte des gaulois et des sangliers de nos forêts ou du Moyen Âge avec son cochon dans chaque ferme, il a rempli nos assiettes plus souvent que bien d’autres viandes.

L’adage « dans le cochon tout est bon » a fait sa réputation.

Le lard quant à lui est la partie grasse sous la peau que les nobles ne voulaient pas. Pourtant, riche en protéines et vitamine B, il peut se conserver plusieurs semaines s’il est fumé ou salé.

On le retrouve ainsi dans de nombreuses recettes populaires comme la quiche, la tartiflette ou la flammekueche.

On peut aussi le consommé braisé, séché, laqué ou même en chips.

La recette : Les fèves au lard

Les ingrédients

La préparation

C’est une recette qui se prépare la veille avec le tri des fèves et leur trempage dans l’eau froide pendant 12 H.

Le lendemain, portez-les à ébullition afin de les faire mijoter 1 H.

Pendant ce temps, coupez le lard salé en gros cubes.

Mettez-en la moitié dans une jarre en grès ou à défaut une cocotte en fonte. Versez par-dessus les fèves et leur eau. Puis insérez les oignons et le reste de lard en cubes.

À part, Mélangez tous les autres ingrédients et les verser sur les fèves à leur tour. Mélangez un peu, puis couvrez d’eau chaude.

La cuisson

Une fois la Jarre fermée, enfournez à 160 °C durant 5 à 6 H.

Découvrez pour la dernière heure de cuisson en prenant soin de rajouter de l’eau si les fèves sont sèches.

Et vous, comment utilisez-vous le lard ?  👉🏽👉🏽 racontez-nous

J’aurais pu vous offrir une vidéo de la recette, mais je ne résiste pas au plaisir d’une petite recette avec Maïté. Alors, il s’agira d’un cochon de lait farci.

Catégories : BlogChallenge AZ

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *