14 rue Charles V Paris — 06 65 32 42 24

L'histoire

Depuis le néolithique, soit 6000 ans avant Jésus-Christ, les premiers laits fermentés apparaissent en Asie centrale, par accident, comme c’est souvent le cas pour les grandes découvertes…

Du lait dans des peaux de bêtes, laissé au soleil, tourne sous l’action des bactéries environnementales.

La bonne nouvelle, c’est que sous cette forme le lait semble se conserver mieux. Partout dans le monde, cette méthode va s’exporter. Les laits fermentés se retrouvent partout et sous toutes les formes en fonction du lait d’origine : vache, brebis, buffle, yak, chamelle ou jument.

Avec le temps, ces préparations montrent aussi leurs vertus thérapeutiques. La principale d’entre elles est son rôle digestif. Ainsi, au  XVᵉ siècle, Le médecin prescrivait du yaourt au roi François Ier.

C’est en 1904 qu’un scientifique de la « bande à Pasteur », comme on la nomme, recherche le ferment à l’origine des « yahourts bulgares ». Il isole le bacille bulgare. Il se nomme Elie Metchnikoff et gagne le prix Nobel de médecine en 1908.

En 1917, Isaac Carasso lance la production industrielle du « yaourt », Mais il n’est vendu qu’en pharmacie à l’époque. Il va se développer progressivement aux États-Unis dans les années 20 et en France à partir des années 50.

Lactobacillus Bulgaris

La recette

Les ingrédients

  • 8 pots de yaourt en verre ou des ramequins
  • 1 litre de lait
  • 1 sachet de ferments lactiques
  • vanille en poudre
  • eau chaude (pour le « bain marie »)
  • 2 cuillères à soupe de sucre

La préparation

Mettez le sachet en poudre de ferment dans un saladier et intégrez petit à petit le lait, puis rajoutez tous le lait en remuant tout le long.

Ajoutez le sucre et la vanille selon votre goût (facultatif).

Versez la préparation dans les pots.

La fermentation

Déposez les pots dans un récipient passant au four et versez de l’eau chaude autour des pots jusqu’à la hauteur du lait.

Allumez le four à 50 °C et déposez-y les pots dans leur bain-marie.

Au bout de 30 minutes, éteignez le four, mais gardez la porte fermée.

Après 12 H, ouvrez le four pour prendre un pot. Penchez-lui pour voir si la structure bouge. Si c’est le cas, c’est qu’il faut les laisser un peu plus longtemps dans le four. Sinon, placez-les dans le frigo en fermant les pots avec un film plastique ou de jolis tissus. 

Laissez les yaourts pendant au moins 2 H au froid avant de vous régaler.

Si vous ne les avez pas sucrés, mettez peut-être une cuillère de confiture…

Si vous avez une autre suggestion pour les déguster 👉🏽👉🏽 contactez-nous

Voici une vidéo avec une version légèrement différente.

.

Catégories : BlogChallenge AZ

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.