14 rue Charles V Paris — 06 65 32 42 24

L'histoire

Dès l’antiquité, la question la plus importante dans l’alimentation est la conservation des mets. C’est ainsi que les fruits confits font leur apparition pour préserver les fruits frais tout au long des saisons et des voyages.

À l’époque, le procédé est une cuisson lente dans son propre jus additionné de miel. Ces richesses gustatives se développent à Rome, mais aussi principalement en Orient.

C’est lors des croisades que l’Occident redécouvre donc les fruits confits durant le Moyen-Age. 

En 1555, Nostradamus en vante même la préparation dans un livre de confiserie.

Dans le Lubéron, les papes s’en régalent et alors se développent une tradition des fruits confits en pays d’Apt, à tel point que Madame de Sévigné en 1650, en parlait comme d’un « chaudron de confitures ».

L’activité va se développer tout au long des siècles. Au XIXᵉ siècle, ce ne sont ainsi pas moins de 18 fabriques qui fournissent l’Angleterre en fruits confits.

La recette

Les ingrédients

  • 2 belles oranges
  • 50 g de sucre en poudre
  • 30 cl d’eau
  • du papier sulfurisé

La préparation et la cuisson

Brossez soigneusement la peau des oranges sous l’eau pour en débarrasser les saletés et produits chimiques. Puis passez l’économe pour prélever la peau jusqu’à la partie blanche sous-jacente sans jamais la toucher, le zeste.

Faites bouillir 20 cl d’eau pour y jeter les zestes. Les sortir et les égoutter dès le retour d’ébullition.

Renouvelez l’opération une deuxième fois.

Ensuite, dans la même casserole, portez à ébullition les 50 g de sucre dans les 10 cl d’eau restant. Rajoutez-y les zestes et maintenez à feu doux jusqu’à l’évaporation du liquide.

Étalez enfin les zestes sur le papier sulfurisé en les séparant bien les uns des autres.

Laissez durcir à température ambiante.

Sous cette forme, les fruits peuvent se conserver de nombreux jours dans un bocal.

Les avantages et inconvénients

Le sucre a remplacé l’eau dans le fruit. C’est donc un produit très calorique principalement constitué de glucide.

Le fruit a perdu son pouvoir anti-oxydant, ses minéraux, fibres et vitamines et ne constitue plus qu’un aliment plaisir.

Privé de son eau le fruit n’est plus sensible à la fermentation et au développement de microorganismes.

s’il est bien séché, conservé dans un récipient hermétique et mis à l’abri de la lumière, il peut donc se conserver plusieurs mois, voire plusieurs années.

Les agrumes sont les fruits confits les plus courants, mais loin d’être les seuls. Beaucoup de fruits, mais aussi certains légumes comme les tomates et le gingembre peuvent être conservés sous cette forme.

Et vous, quel aliment aimez-vous sous cette forme ? 👉🏽👉🏽 racontez-nous

Pour la vidéo, accrochez-vous ! Elle est proposée avec 150 g de sucre pour trois oranges ! 😲

Catégories : BlogChallenge AZ

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.